La presse

Le Dôme du Marais

La presse

Restaurant Marais Paris

Le Figaroscope | Guide sur Paris

FigaroscopeLa soirée est belle, le Marais frétille et le Dôme du Marais vaque à la restauration. Il turbine comme une sorte de machine, précise et implacable dans son charme. Comme si c’était une seconde nature. Comme si c’était une revanche à prendre sur le temps qui n’arrêtait pas de s’y enliser. Il devait y avoir des comptes à régler, des fantômes à chasser.
Ce fut jadis un mont-de-piété. On venait ici sans doute en laissant, outre sa montre à gousset, son Minitel, sa canne à pêche, de solides rebuffades, de sacrées aigreurs, un brin de mouron. Le temps a dû vidanger tout cela. Place à la romance. Cela fait penser à ces machines automatiques où, en actionnant un code, on obtient sa barre de réconfort, sa madeleine pensive. Ici, il y a comme un contrat tacite. La vie est dure, adoucissons-la avec ce genre de lieu pensif (du pur Mir Laine), hautain (le dôme est superbe), élégant. Sans doute ce que l’on n’a pas. C’est donc un endroit à supplément d’âme. Implacable dans son déroulé aux réservations soutenues (19h30 ou 21h30); un peu raide dans son expression, mais valable…

Visionner l’article

Do it in Paris | Bons plans et adresses pour sortir à Paris

DoItinParisAlerte modeuse! Le Dôme du Marais ça vous dit quelque chose? Bien sûr! Parce que ce lieu mythique de Paris, l’ancien Mont de Piété inauguré en 1777 est un véritable écrin Grand Siècle avec sa verrière Eiffel.
Ce qu’on sait moins, c’est que la bande des Mauvais Garçons a repris cet établissement historique, tombé en désuétude pour en faire la nouvelle salle à manger de la branchitude en mal de beau et de bon!
Ici, tout a changé. Camille a chiné des fauteuils Louis XVI et des plantes exotiques pour redonner vie au dôme classé! Le must? Il a transformé le jardin d’hiver, baigné de lumière en véritable cabinet de curiosités mixant bibelots et photos contemporaines…

Visionner l’article

ELLE | Magazine féminin mode, beauté, cuisine

ELLELe Dôme du Marais Reprise par la jeune clique hype des Mauvais Garçons et Cédric Munier (ex-Costes), l’ex-salle des ventes du Mont-de-Piété longtemps oubliée des touristes s’offre un revival très mode et parisien!
Au menu: c’est simple, mais bon! Boissons chaudes, viennoiseries, jus d’Alain Milliat, œufs brouillés ou Benedict au bacon ou saumon, bol de sucrine et de salade de fruits frais… Les appétits plus difficiles trouveront leur bonheur dans une petite carte au poil de burgers, salades asiatiques, tartare de daurade et cheesecakes.
Coup de coeur! Le sublime jardin d’hiver transformé en cabinet de curiosités avec sa cage à oiseaux et ses vieux canapés chinés.

Visionner l’article

Télérama | Sorties sur Paris

TéléramaEx-salle des ventes du mont-de-piété devenue restaurant, ce Dôme du Marais a été repris par une nouvelle équipe jeune et dynamique. Le chef, Christian Leclere, a conçu une belle carte de tradition revisitée, aux touches de fusion. Une façade discrète cache un beau lieu à la déco branchée avec le jardin d’hiver d’un côté et la classieuse salle sous rotonde qui en jette de l’autre. En compagnie d’une amie, nous trinquons en goûtant une assiette de jambon Bellotta et une pizza à la truffe noire, qui font valser les papilles par leurs divins arômes. Nous savourons un délicieux tartare de daurade au citron vert et gingembre, servi avec un salade d’herbes, parfaitement équilibré.

Visionner l’article

Marie Claire | Magazine féminin de mode et beauté

Marie ClaireQuestion piège: dans le Marais, où trouver un resto pour un déjeuner classe, délicieux, pas trop cher et au calme? Le Dôme du Marais est un bijou caché qui ne demande qu’à être découvert … Vite, allez-y avant que tout le monde ne vous suive.
Rue des Francs Bourgeois, le Dôme du Marais se cache derrière sa porte et ses murs épais, prend des airs inabordables, et l’on n’ose pas rentrer. Ou alors, comme en visite… Pourtant, il ouvre grand ses doux fauteuils à qui ose s’y aventurer.

Visionner l’article

Stiletto.fr | Magazine de mode

Stiletto.frSous le dôme de l’ancienne salle des ventes du Mont de Piété, s’est installé un restaurant étonnant, accessible à chaque instant de la journée, avec un menu du marché renouvelé au quotidien. C’est l’adresse du moment, en plein cœur du Marais historique : au milieu des meubles chinés et des photos contemporaines, on déguste foie gras maison ou ravioles de homard pour le déjeuner, madeleines gourmandes et cakes au carambar pour le thé. Et une cuisine influencée par l’Asie, à l’image de ce tartare de bœuf Loc Lac, classique de la gastronomie de bistrot revisité par le chef Christian Leclere.

Visionner l’article

Gourmets&Co | Les plaisirs du goût, le goût des plaisirs

Gourmets&CoUn temps l’adresse chic de la communauté homosexuelle du Marais qui adorait le côté baroque et subtilement décadent de la magnifique verrière en dôme qui surprend encore aujourd’hui par sa grâce intemporelle. De cette époque, qui paraît aujourd’hui si lointaine, il ne reste pas grand-chose tant les nouveaux occupants des lieux ont voulu poser leurs marques à tous les niveaux. Cédric Munier est un « pro » de la restauration chic, vaguement people et terriblement nuitarde (La Suite, L’Avenue, le Ginger, etc.). Il a fait et défait des restaurants au fil des modes et de ses humeurs. Aujourd’hui plus serein, il s’attache avec l’aide du chef Christian Leclere…

Visionner l’article

Télécharger notre revue de presse